Fondé en 2011 sous l’impulsion de Frédéric Blondy, l’ONCEIM est un orchestre de 34 musiciens et un collectif qui rassemble leurs projets.

L’ONCEIM se consacre à la création contemporaine dans une approche plastique du sonore, en expérimentant de nombreux modes d’élaboration musicale, de transmission et d’écriture.

Dans ce processus de travail, chaque musicien a un rôle créatif majeur, la musique se construisant sur sa virtuosité singulière et le vocabulaire musical qu’il a élaboré sur son instrument.

L’orchestre réunit des instrumentistes de très haut niveau, membres de formations reconnues et exigeantes et venant d’horizons musicaux hétéroclites : musique improvisée (Hubbub, Zoor, Watt), jazz (Orchestre National de Jazz, Umlaut Big Band), free jazz (The Fish, Die Hochstapler, Peeping Tom), musique classique et contemporaine (IRCAM, Orchestre National de France, Ensemble Intercontemporain, Le Balcon, Hodos, Dedalus, 2E2M, Links), musique actuelle (Makhno, Zombie Zombie-Lune d’argent), musique expérimentale (Arnaud Rivière).

Ils développent des pratiques instrumentales qui leur sont tout à fait personnelles. Ils sont interprètes et/ou improvisateurs et/ou compositeurs, et souvent les trois à la fois, ce qui leur permet de rendre pleinement compte des complexités et des subtilités des musiques d’aujourd’hui.

L’ONCEIM a joué en Europe au Studio Venezia de Xavier Veilhan à la Biennale de Venise, aux festivals Sacrum Profanum à Cracovie, Edition à Stockholm, Mózg à Bydgoszcz, VinterJazz à Copenhague, Insub à Genève ainsi qu’en France aux festivals Météo, Densités, Extension, au Théâtre d’Orléans, au Macval, à la Fondation Cartier etc.